L’archéologie : un métier, une passion

Tout d’abord, un archéologue c’est quelqu’un qui étudie l’homme de la Préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine à travers les vestiges matériels qui subsistent. Antoine Courcier travaille sur une partie de la Préhistoire qui va de -6000 à -1000 avant notre ère. L’archéométallurgiste exerce plusieurs activités. Il doit rechercher dans les bibliothèques, faire de la prospection c’est-à-dire rechercher, identifier et caractériser les sites archéologiques. Ensuite il étudie, vérifie et rédige avant de diffuser l’information.

Antoine est archéologue au CNRS/UMR 5608, il est précisément archéométallurgiste c’est-à-dire spécialiste de l’étude des métaux. Il étudie plus particulièrement le cuivre à la Préhistoire. Les principaux minerais contenant du cuivre sont  l’azurite, la malachite et la chalcopyrite. Antoine étudie le développement métallurgique des anciennes populations d’Azerbaïdjan et des pays voisins (Géorgie et Arménie). Il recherche d’anciennes mines dans ces pays où il conduit des projets d’archéométallurgie. Il travaille également en Afrique de l’Ouest, plus précisément en Mauritanie.

C’est un très beau métier mais il faut beaucoup d’années d’études pour y arriver, 10 ans pour Antoine !

Djilani et Clément

Ce contenu a été publié dans CDI, Un métier à découvrir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.