Un résistant au Collège Flandre

Le 14 décembre 2017, un ancien résistant, Pierre Charret, nous a raconté ce qu’il a fait pendant la deuxième guerre mondiale. Il vivait dans la Creuse. Il était interne au lycée de Guéret. Avec des camarades, il aidait le maquis les jours de sortie en récupérant des armes et des explosifs. Il avait 17 ans !  Pendant l’été 44, Monsieur Charret est entré dans un autre maquis, dans l’Indre, là il a participé aux sabotages des voies et aux embuscades. Les maquisards faisaient dérailler des trains partant vers l’Allemagne. Des résistants étaient parfois capturés et  fusillés. Il fallait être prudent parce qu’on pouvait être dénoncé. Les résistants menaient une vie cachée. C’était dangereux, j’aurais eu peur à leur place !

Photo prise par Fatima Bakour

Les élèves  ont posé des questions à Monsieur Charret. C’était important pour le devoir de mémoire, comme un flambeau transmis : nous aussi nous pouvons nous engager même si nous vivons en période de paix.                                                            Djilani, élève de 3e

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.